Directeur d'établissement ou de service (CAFDES)

 Le CAFDES, défini par les articles D. 451-11 à D.451-16 du code de l’action sociale et des familles et organisé par l’arrêté du 5 juin 2007 relatif au CAFDES, est un diplôme professionnel enregistré au niveau I du répertoire national des certifications professionnelles. Il atteste des compétences acquises pour conduire l’action d’un ou plusieurs établissements ou services du champ de l’action sociale, médico-sociale ou sanitaire.

 Le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale a été construit dès 2002 sur la base d’un référentiel professionnel. La nouvelle architecture du référentiel professionnel opérée par la présente réforme a nécessité à la fois une restructuration de la formation et de la certification qui l’atteste.

La réforme du Certificat aux Fonctions de Directeur d’Etablissement ou de Service d’Intervention Sociale (CAFDES) n’a pas pour objet essentiel de modifier le contenu du diplôme, les modifications profondes apportées en 2002 ayant été jugées par l’ensemble des acteurs du champ social comme adaptées aux évolutions de la profession. Elle répond à deux objectifs : d’une part, elle est destinée à permettre l’ouverture à la validation des acquis de l’expérience de ce diplôme et d’autre part, elle vise à faire entrer le CAFDES dans l’espace européen de l’enseignement supérieur et favoriser la mobilité des travailleurs et des étudiants en leur proposant un parcours de qualification individualisé.

Informations supplémentaires

  • Objectifs:

     Les directeurs d’établissements ou de services d’intervention sociale orientent, élaborent et conduisent l’action d’un ou plusieurs établissements ou services du champ de l’action sociale, médico-sociale ou sanitaire et notamment ceux visés par l’article L. 312-1 du code de l’action sociale et des familles.

    Les directeurs créent et sont garants des conditions d’un accompagnement des usagers individualisé, de qualité et respectant leur consentement libre et éclairé. Ils facilitent l’expression et la satisfaction des besoins et des attentes des usagers et favorisent l’accès à leurs droits et à l’exercice effectif de leur citoyenneté.

    Les directeurs exercent leurs missions et assument des responsabilités confiées par délégation de la personne morale, dans le respect du cadre législatif et réglementaire et s’inscrivant dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale.

     

  • Le métier:

     La première mission du directeur d'établissement pour adultes et familles en difficulté est de définir le projet en accord avec les valeurs fondamentales de l'association.

    Le contexte institutionnel et réglementaire est en forte évolution depuis la loi de janvier 2002, ce qui modifie sensiblement les règles de fonctionnement des établissements, et donc les missions des directeurs. "La loi organique relative aux lois de finances (LOLF) et le décret budgétaire associé à la loi du 2 janvier 2002 introduisent une nouvelle dynamique.

    L'activité du directeur comprend également la gestion des ressources humaines, pour mettre en œuvre le projet et organiser les conditions d'accueil et d'accompagnement des personnes en difficulté

    Le développement des partenariats externes est nécessaire pour favoriser la prise en charge et l'accompagnement social dans sa globalité :
    Construction d'actions partenariales, représentation de l'institution auprès des partenaires. Souvent, la réussite d'un projet suppose une action conjointe de l’établissement avec d'autres associations sociales ou organismes.
    La dimension administrative et financière est importante : Le montage de dossiers, la recherche de financements de plus en plus diversifiés devient nécessaire dans un secteur que l'on peut considérer en crise sur le plan financier."

     

  • L'organisation de la formation:

     La formation préparant au certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale est dispensée de manière continue ou discontinue sur une amplitude comprise entre 24 et 30 mois.

    Elle comporte 700 heures d’enseignement théorique et 510 heures de formation pratique.

    DF 1 : élaboration et conduite stratégique d’un projet d’établissement ou de service : 154 heures ;

    DF 2 : management et gestion des ressources humaines : 196 heures ;

    DF 3 : gestion économique, financière et logistique d’un établissement ou d’un service : 154 heures ;

    DF 4 : expertise de l’intervention sanitaire et sociale sur un territoire : 196 heures


    Les stages sont référés à deux des quatre domaines de formation (DF) du diplôme suivant les modalités suivantes :

    DF 1 : élaboration et conduite stratégique d’un projet d’établissement ou de service : un stage d’une durée de 240 heures ;

    DF 4 : expertise de l’intervention sanitaire et sociale sur un territoire : un stage d’une durée de 270 heures.

     

  • La sélection:

     Les épreuves d’admission mentionnées au dernier alinéa de l’article D. 451-13 du code de l’action sociale et des familles comprennent une épreuve écrite et une épreuve orale.

    L’épreuve écrite, d’une durée de trois heures, doit permettre à l’établissement de formation de vérifier les qualités d’expression écrite du candidat, ses capacités d’analyse, de synthèse et son intérêt pour les questions de société.

    . L’épreuve orale, d’une durée de trente minutes, est destinée notamment à évaluer la manière dont le candidat envisage la fonction de direction, son aptitude et sa motivation à l’exercice de la profession. Elle consiste en un entretien, à partir d’une note rédigée au préalable par le candidat.

    Les candidats à la formation menant au certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale justifiant d’un diplôme national ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à cinq ans d’études supérieures ou d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau I sont dispensés de l’épreuve écrite.

     

  • Conditions d'accès:

     Peuvent se présenter aux épreuves d’admission mentionnées au dernier alinéa de l’article D. 451-13 du code de l’action sociale et des familles les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

    être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau II ;

    être titulaire d’un diplôme national ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à trois ans d’études supérieures ;

    -être titulaire d’un diplôme mentionné au code de l’action sociale et des familles ou au code de la santé publique homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au niveau III et justifier d’une expérience professionnelle d’un an dans une fonction d’encadrement ou de trois ans dans le champ de l’action sanitaire, sociale ou médico-sociale ;
    -être en fonction de directeur d’établissement ou de service dans le champ de l’action sanitaire, sociale ou médico-sociale.

    Les candidats titulaires d’un diplôme délivré à l’étranger fournissent une attestation portant sur le niveau du diplôme dans le pays où il a été délivré.

     

  • Coût:

    Un devis peut être demandé au Secrétariat des Formations Supérieures.

  • Dossier d'inscription:

     Le dossier d’inscription à la sélection doit être composé :

    • D’une fiche d’inscription à la sélection
    • D’une photocopie recto verso d’une pièce d’identité en cours de validité
    • D’une photocopie de la carte de séjour pour les étudiants étrangers
    • D’un curriculum vitae
    • D’une copie des diplômes et titres universitaires ou professionnels (accompagnés de leurs traductions en français par un traducteur assermenté et dont le niveau est attesté par la DRJSCS ou par le rectorat pour les diplômes obtenus à l’étranger)
    • D’une note de 4 pages minimum à 6 pages maximum (en 3 exemplaires papier) rédigée et dactylographiée par le candidat et dans laquelle devront être présentées :
      • un exposé des motivations
      • une mise en perspective de son parcours professionnel et de formation
      • une réflexion sur la façon dont le candidat envisage la fonction de direction d’un établissement ou d’un service d’intervention sociale
    • Du règlement des frais de dossier (non remboursables) et des frais de sélection par chèque bancaire libellé à l’ordre du centre de formation
    • D’une attestation signée par l’employeur, pour les candidats assurant la fonction de direction d’établissement ou de service dans le champ de l’action sociale et médico-sociale

    Le dossier complet doit être adressé par envoi recommandé avec accusé de réception, au plus tard le 30 janvier à minuit (cachet de la poste faisant foi) ou remis contre récépissé dans un centre de formation enregistré appartenant à l’inter centres. Tout dossier arrivant après la date de la clôture de réception des pièces ou incomplet ne pourra pas être pris en compte.

  • Contact:

    Responsable de la Formation CAFDES 
    M. Paul PHILIPPE
    Secrétariat Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour nous contacter

IESTS
6, rue du Chanoine Rance-Bourrey
06105 Nice Cedex 2
Tel. 04 92 07 77 97
Fax. 04 93 84 78 65

Plan d'accès

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez leur usage. En savoir plus

J'ai compris